Flash info

Retrouvez la météo côtière de Penmarch à l'anse de l'Aiguilon, en cliquantici  

ou dans la rubrique liens / divers du site.
 

Calendrier du Rigolo

<< Juil. 2017 >>
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Liste de diffusion

Nom:
Prénom:
e-mail:
Entrez le code
Accueil arrow Le bateau
Le bateau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Rigolo est la reconstruction d’un canot à misaine et tape-cul du même nom, anciennement armé à la pêche au maquereau et à la sardine. 

Malgré sa taille imposante pour un canot à misaine encore appelé misainier, il possède les caractéristiques propres à ce type de bateau de travail : une carène plate donnant sa stabilité au bateau,  un tirant d’eau modéré, et une forte quête d’étambot lui procurant une très bonne manœuvrabilité.

La coque est construite en chêne et est renforcée par une serre et 3 bancs rigidifiant véritablement la structure du bateau.  Le grand-banc est proche du milieu du bateau et le banc de pompe au tiers arrière.   Les plus petits misainiers ne possédaient que le grand banc et le banc de pompe. 

Les misainiers sont en général des bateaux dit creux (non- pontés). Cela dit, certains d’entre eux sont parfois  pontes jusqu’ au grand banc (c’est le cas de Rigolo,) ou jusqu’au banc de pompe. 

caractéristiques

Longueur coques : 8.87m

Largeur: 3.25m

Tirant d'eau: 1.20m

Surface de voilure: 75 m2

Jauge: 5.99 tx 

 

Le nom de misainier vient du type de gréement utilisé : ils étaient en général armé d’une simple voile au tiers appelée misaine. Cette voile a bordure libre est appelée au tiers car le point de drisse est située aux environs du tiers de la vergue sur laquelle elle est transfilée.  Ce type de gréement se voulait simple et : un bateau, un mat, une drisse, une voile, une écoute.

Sous son allure simple ce gréement est éfficace et permet certains réglages de la voile. Il est notamment possible de régler la tension de la voile sur la vergue ainsi que celle du guindant (bordure avant). En effet, afin d’éviter la déformation de la voile, la tension n’est pas directement subite par la voile mais par une passeresse sur laquelle est transfilée le guindant. Il est alors aisé d’en régler la tension. La tension sera typiquement augmenté avec la force du vent (il est a note que ces réglages ont également été adoptes sur les gréements modernes).   

La particularité de Rigolo est qu’il possède deux voiles supplémentaires: un tape-cul est un foc.

L’ajout de ces voiles provient d’une évolution du canot à misaine et notamment de l’augmentation de sa taille. En effet, leur ajout fut préférable à l’augmentation de la surface de la misaine pour conservé au bateau sa dimension humaine. Il est bon de préciser également que ce gréement est différent du gréement de chaloupe rencontre par exemple sur les fameuses chaloupes sardinières lequel étant composé d’une misaine et d’un taillevent de taille supérieure. 

Le tape-cul est également une voile au tiers gréée sur un mat situé au niveau du grand banc et de surface inferieure à celle de la misaine. Cette voile est à la fois très appropriée pour la navigation au près puisqu’elle permet un gain de puissance et de cap considérable, mais également aux allures portantes.

L’utilisation du terme tape-cul est surprenante. En effet on est loin ici de sa définition classique et cela provient sûrement d’une utilisation ‘locale’ du terme ou liée à ce type de bateau comme il est courant avec les voiliers traditionnels.

Le foc quant à lui est envoyé sur un bout dehors. Malgré sa taille relativement faible, celui-ci apporte également un gain de puissance considérable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
© 2017 La Bande du Rigolo
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.